Données personnelles des dirigeants - Florian Bachelier

Données personnelles des dirigeants

Données personnelles des dirigeants

Publié par Servane Fischer | 14 mars 2017 | Numérique
Partager cet article

Le droit à l’oubli n’est pas automatique à l’égard des dirigeants. L’intérêt personnel du dirigeant à faire retirer ses données personnelles des registres des sociétés peut se confronter à l’intérêt légitime de tiers de disposer de ces informations (CJUE 9 mars 2017).

Rappel : Plus qu’un an pour se mettre en conformité des mesures du GDPR (General Data Protection Regulation) : Consultez-nous pour savoir si votre activité est impactée et comment procéder.