Entreprendre pour Apprendre en Bretagne : former pour émanciper

Florian Bachelier a auditionné ce vendredi 3 novembre l’association Entreprendre pour Apprendre (EPA) dans un entretien de près de deux heures. Au programme de cette réunion : la formation.

L’émancipation par la formation

Cela fait désormais plusieurs mois que Florian Bachelier le répète : « la formation est l’outil le plus précieux que nous avons à notre disposition pour agir sur l’insertion professionnelle et lutter durablement contre le chômage de masse et de facto, favoriser l’émancipation des citoyens ». Cette rencontre a justement permis de faire un état de lieu sur ce qu’EPA Bretagne met en place pour permettre aux jeunes, et notamment ceux issus de quartiers sensibles, de se former par l’entrepreneuriat et la gestion de micro-entreprises.

Patrick Bobe, son président, ainsi que plusieurs administrateurs ont présenté les résultats impressionnants obtenus avec les quatre programmes mis en place.

La formation : priorité nationale et en circonscription

Le député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine a également tenu à assurer l’association de sa détermination à soutenir les initiatives de formation : « le gouvernement a prévu d’investir 15 milliards d’euros au cours du quinquennat dans la formation, c’est plus que n’importe quel autre gouvernement ».

Enfin, Florian Bachelier a rappelé que cette priorité nationale se déclinera bien évidemment localement. Le riche tissu associatif brétillien dont fait partie EPA Bretagne aura une grande rôle à jouer au cours des prochaines années pour libérer les énergies d’une jeunesse qu’à contribuer au dynamisme économique de notre pays.